Labels bio et écologiques, apprenez à les reconnaître !

Aujourd’hui, il devient de plus en plus difficile de s’y retrouver quand il s’agit de consommation éthique et écologique. Entre les appellations “bio”, “naturel”, ou encore “éco-responsable”, difficile de toujours démêlé le vrai du greenwashing.

Pour ça, il y a un moyen très fiable : apprendre à reconnaitre les vrais labels bio et les labels écologiques, afin de ne plus se tromper et de comprendre ce qui se cache derrière.

Au cours de mes recherches sur le sujet, j’en ai identifié plus d’une trentaine, que ce soit dans le domaine des cosmétiques bio, de la mode éthique, ou d’une consommation plus éco-responsable, et je vais vous les faire découvrir !

Les labels de cosmétiques bio

Le marché de la cosmétique bio est en plein essor depuis ces dernières années, avec une demande accrue de produits plus sains pour notre corps et pour la planète. Mais parmi toutes ces nouvelles marques qui fleurissent en France chaque semaine, pas toujours facile de reconnaître celles qui sont réellement éthiques.

Donc si vous ne voulez pas vous prendre la tête, mais quand même faire attention aux produits que vous choisissez, une seule solution : connaître et apprendre à reconnaitre les labels bio des cosmétiques. Je vous ai fait un article dédié sur ces certifications afin de découvrir les 10 labels de cosmétiques bio que j’ai référencé.

En connaissant ces certifications, vous pouvez donc faire des choix plus éclairés et mieux comprendre la qualité des produits labellisés.

Les certifications pour reconnaître les marques de mode vraiment éthiques

Le secteur de la mode n’est pas en reste puisqu’il existe aujourd’hui de nombreux labels pour aider les consommateurs à s’y retrouver et à garantir une certains qualité ou engagement écologique et social. Qu’il s’agisse de certifier l’origine d’une matière première, son type de culture, ou les conditions de fabrication d’un vêtement, chaque certification apporte des précisions sur l’éthique d’un produit.

Là encore, il existe un large panel de labels liés à la mode éthique, avec des cahiers des charges plus ou moins strictes. Afin de vous y retrouver, j’ai rassemblé une douzaine de labels et certifications liés à la mode éthique dans cet article, n’hésitez pas à y jeter un oeil et à voir si vous reconnaissez certains labels bio !

Les labels écologiques plus globaux, pour une consommation plus responsable

Les cosmétiques et la mode ne sont pas les seuls domaines régis par les labels bio et autres certifications. Il existe aujourd’hui de très nombreux labels pour certifier de l’origine d’un produit ou d’une matière première, de sa production, et même de l’engagement éthique d’une marque.

Voici quelques logos de certifications à connaître afin de comprendre leurs enjeux et les gages de garantie concernés.

Les labels certifiant de l’engagement écologique des entreprises

1% pour la Planète

Logo du label 1% pour la planète

Ce label correspond au mouvement mondial porté par les entreprises qui ont choisi de reverser 1% de leur chiffre d'affaires à des associations de préservation de l'environnement. Cette organisation à but non lucratif a été lancée en 2002 aux USA par Yvon Chouinard, fondateur de Patagonia, et Craig Mathews, ex-propriétaire de Blue Ribbon Flies.

La mission de 1% for the Planet est d’augmenter la philanthropie environnementale et d’augmenter l’impact terrain des actions menées par les associations de protection de l’environnement en facilitant leur recherche de fonds. Ce mouvement compte plus de 5500 membres dans près de 50 pays, et ne cesse de grandir. Depuis sa création, plus de 265 millions de dollars ont déjà été consacrés à des associations environnementales.

B Corp

Logo B Corp

La certification “B Corp” est attribuée aux entreprises répondant à des exigences sociétales et environnementales. Cette certification est délivrée par B Lab, un organisme sans but lucratif établi aux États-Unis, en Europe, en Amérique du Sud, au Canada, en Australie et en Nouvelle-Zélande. Aujourd’hui, l’ONG réunit plus de 5000 sociétés de 74 pays venant de 150 secteurs d’activité différents.

Le terme B Corp est l'abréviation de « Benefit Corporation », désignant une société reconnue pour avoir des effets bénéfiques sur le monde, tout en étant rentable.

Pour obtenir la certification et ensuite la garder, une entreprise doit répondre à un questionnaire de 300 questions et obtenir une note minimale de 80 points (sur 200). Ce questionnaire permet d'évaluer l’entreprise en répondant à des questions du type : Combien de salariés sont payés au salaire minimum ? L’entreprise collabore-t-elle avec des partenaires locaux ? De combien de semaines de vacances disposent les salariés ?… Les organisations certifiées B Corp sont des entreprises qui répondent aux normes les plus élevées en matière de performance sociale et environnementale, de gouvernance et transparence envers le public, et va au-delà d’une certification de produit ou d’un service.

Les certifications garantissant une production écoresponsable

Agriculture Biologique et Eurofeuille

Logos de l'Agriculture Biologique et Eurofeuille

Grâce aux labels AB (Agriculture Biologique) ou Eurofeuille, les produits issus de l'agriculture biologique sont facilement identifiables. Ces deux labels certifient un niveau de qualité ainsi qu'un mode de production et de transformation respectueux de l'environnement, du bien-être animal et de la biodiversité.

L'agriculture biologique a recours à des pratiques de culture et d'élevage respectant l'équilibre naturel. En effet, elle exclut l'usage des produits chimiques de synthèse, des OGM et limite les intrans. Les bénéfices de l'agriculture biologique sont multiples, notamment en préservant la qualité des sols, la biodiversité, la qualité de l'air et de l'eau.

L'agriculture biologique est soumise à une réglementation européenne appliquée par tous les États membres et complétée par des dispositions nationales.

FSC

Logo du label FSC

FSC (Forest Stewardship Council) est une organisation mondiale, sans but lucratif, voué à la promotion de la gestion responsable des forêts dans le monde entier.

Les produits issus des forêts certifiées FSC sont contrôlés depuis leur origine, tout au long du processus de fabrication et jusqu’à leur distribution. Cela inclut des produits comme le bois, les fibres de bois, la pulpe, le papier, le carton, le textile, le liège, ou encore le bambou. Le label FSC permet de garantir que les produits utilisés proviennent de ressources contrôlées et prélevées de manière responsable.

Afin de pouvoir bénéficier du label FSC, une forêt (et sa gestion) doit respecter les 10 règles suivantes :

  1. Respect des lois : la gestion forestière doit se conformer à toutes les lois en vigueur ainsi qu'à tous les traités internationaux dont ce pays est signataire.
  2. Droits des travailleurs et conditions de travail : l’organisation certifiée doit préserver ou accroître le bien-être social et économique des travailleurs.
  3. Droit des populations autochtones : ce principe ne s’applique pas en France métropolitaine.
  4. Relations avec les communautés : les opérations de gestion forestière doivent maintenir ou améliorer le bien-être social et économique, à long terme des communautés locales.
  5. Bénéfices générés par la forêt : les opérations de gestion forestière doivent encourager l'utilisation efficace des multiples produits et services de la forêt pour en garantir la viabilité économique ainsi qu'une large variété de prestations environnementales et sociales.
  6. Valeurs et impacts environnementaux : la gestion forestière doit maintenir les services écosystémiques, la bio-diversité et les valeurs qui y sont associées.
  7. Planification de la gestion : un document de gestion doit être rédigé, appliqué et mis à jour. Les objectifs à long terme de la gestion et les moyens d'y parvenir doivent y être clairement indiqués.
  8. Suivi et évaluation : un suivi est conduit pour évaluer les pratiques de gestion : qualité et quantité des produits forestiers, maintien des valeurs de conservation.
  9. Hautes valeurs de conservation : l’Organisation certifiée doit identifier, évaluer, préserver et suivre les Hautes Valeurs de Conservation présentes dans son unité de gestion.
  10. Mise en œuvre des activités de gestion : les activités de gestion conduites par ou pour l'Organisation dans l'Unité de Gestion respectent l’ensemble des principes et critères du FSC, et visent à atteindre les objectifs économiques, environnementaux et sociaux décrits dans le document de gestion.

PEFC

Logo du label PEFC

Le "Programme de reconnaissance des certifications forestières" (PEFC) est une certification forestière privée qui promeut la gestion durable des forêts. Cette certification propose des règles de gestion qui visent à préserver la forêt pour l’avenir tout en permettant de produire du bois. Une forêt gérée durablement est une forêt qui :

  • respecte et maintient sa biodiversité
  • dont les sols et les eaux sont respectés
  • est en bon état sanitaire et se renouvelle
  • et bénéficie à toute la société : ressource en bois, puits de carbone, lieu de promenade et de loisirs !

Seuls les produits issus de forêts certifiées PEFC, puis d’une chaîne de fabrication et de commercialisation ininterrompue d’entreprises certifiées, peuvent comporter le label PEFC. Apposé sur un produit en bois ou à base de bois (dont le papier et le carton), le label PEFC atteste que :

  • le propriétaire forestier qui a cultivé le bois et l’exploitant forestier qui a récolté et transporté ce bois ont mis en œuvre les pratiques de gestion forestière durable PEFC
  • toutes les entreprises qui ont ensuite transformé et commercialisé ce bois ont appliqué les règles de traçabilité PEFC.

Les labels bio garantissant une réelle qualité

Ecolabel Européen

Logo de l'écolabel Européen

L'Écolabel Européen a été créé grâce à l’Union européenne et est fondé sur la norme internationale ISO 14024. Cette norme analyse l’impact environnemental du produit, de l’extraction des matières premières nécessaires à sa fabrication, son utilisation et jusqu’à son recyclage ou son élimination après usage. Les critères de sélection portent sur le type de fibre, la limitation de la présence de substances nocives dans les fibres ainsi que la limitation de la pollution de l’air et de l’eau.

L’Écolabel Européen peut être apposé sur de nombreuses catégories de produits ou de services, sous réserves que ses caractéristiques soient validées par une tierce partie qui atteste de la conformité aux référentiels. Ces référentiels couvrent de nombreux critères portant notamment sur :

  • L’interdiction ou de limitation de substances dangereuses pour l’environnement ou pour la santé
  • La biodégradabilité du produit
  • La responsabilité sociale des entreprises

L’efficacité du produit, sa réparabilité, sa consommation énergétique et de nombreux autres critères encadrent chaque produit et service portant l’écolabel européen.

REACH

Logo du label REACH

REACH est un règlement européen (règlement n°1907/2006) mis en place pour sécuriser la fabrication et l’utilisation des substances chimiques dans l’industrie européenne. Il permet de recenser, d’évaluer et de contrôler les substances chimiques fabriquées, importées, et mises sur le marché européen. Cette règlementation s'applique à toutes les substances chimiques, qu'elles soient utilisées dans les processus industriels, ou dans notre vie quotidienne avec par exemple les produits de nettoyage ou les peintures, mais aussi les vêtements, les meubles et les appareils électriques. Ce règlement a donc un impact sur la plupart des entreprises de l'Union Européenne.

REACH est l'acronyme de «Registration, Evaluation and Authorisation of Chemicals», soit «enregistrement, évaluation et autorisation des substances chimiques», et est entré en vigueur en 2007.

Les certifications liées aux conditions de travail et lieux de production

Fairtrade Max Havelaar

Logo du label Fairtrade

Le label Fairtrade a été créé par l'association Fairtrade Labelling Organizations International (FLO) qui regroupe différents labels du commerce équitable de plusieurs pays. Des associations nationales, membres de Fairtrade International se chargent de promouvoir le commerce équitable dans leur pays respectif. Par exemple, l'ONG Max Havelaar France représente le mouvement international Fairtrade/Max Havelaar sur le sol français.

Le système Fairtrade permet de certifier aux coopératives de petits producteurs l’assurance d'un prix juste et stable de leurs produits, ainsi que des relations commerciales plus durables par le biais de plusieurs labels.

Le label FairTrade apporte également des garanties pour l'environnement et les conditions sociales :

  • Agir durablement contre le changement climatique en encourageant : la mise en place de cultures bio et préservant l’environnement, la protection des ressources naturelles, l’interdiction d’utiliser des pesticides dangereux, ou encore l’interdiction des OGM.
  • Des conditions de travails réglementées avec : une réelle protection de la santé et du travail, une sécurité sur le lieu de travail, la non-discrimination, l'interdiction du travail des enfants de moins de 15 ans, l'interdiction du travail forcé, ou encore un salaire égal entre homme et femme pour un travail égal.

World Fair Trade organization

Logo du label World Fair Trade Organizatio

The World Fair Trade Organization (WFTO), aussi appelée "l'Organisation mondiale du commerce équitable" est une association mondiale créée en 1989 visant à promouvoir les entreprises sociales et le commerce équitable dans le monde.

Pour être membre de la WFTO, une entreprise doit démontrer qu'elle place les personnes et la planète au premier plan de toutes ses actions. Son système de garantie est le seul modèle international de vérification axé sur les entreprises sociales qui mettent les intérêts des travailleurs, des agriculteurs et des artisans au premier plan.

La vérification se fait au niveau de l'entreprise, qui couvre tous les aspects de l'activité et de la chaîne d'approvisionnement. La vérification de la WFTO ne doit pas être confondue avec les systèmes de certification des produits de base, tels que la certification du commerce équitable, où seul un composant du produit est couvert.

La WFTO prescrit 10 principes que les organisations de commerce équitable doivent suivre dans leur travail quotidien et effectue un contrôle pour s'assurer que ces principes sont respectés :

  1. Créer des opportunités pour les producteurs économiquement désavantagés
  2. Transparence et responsabilité
  3. Pratiques commerciales loyales
  4. Paiement d'un prix équitable
  5. Garantir l'absence de travail des enfants et de travail forcé
  6. Engagement en faveur de la non-discrimination, de l'égalité des sexes et de la liberté d'association
  7. Garantir de bonnes conditions de travail
  8. Assurer le renforcement des capacités
  9. Promouvoir le commerce équitable
  10. Respect de l'environnement

Origine France Garantie

Logo du label Origine France Garantie

La certification Origine France Garantie été créée en juin 2010 et l’association Pro France qui assure la promotion de ce label est composée de chefs d’entreprise soutenant cette démarche.

Origine France Garantie est un label, certifié par un organisme indépendant et accordé pour une durée limitée à une entreprise. Le cahier des charges est précis : les produits doivent avoir été fabriqués majoritairement (voire entièrement) en France. Ce label assure donc une traçabilité claire et objective pour le consommateur.

Il ne faut pas le confondre avec le terme "Made In France" qui n’est pas un label, mais une mention auto-déclarative. Le produit prend l’origine du pays où il a subi sa dernière transformation majeure. Cette mention ne garantit nullement que l’ensemble des étapes de production aient pris place en France.

Le cahier des charges du label Origine France Garantie est constitué de 2 critères cumulatifs :

  • le produit prend ses caractéristiques essentielles ou sa forme distinctive en France (que ce soit le lieu de fabrication et de conditionnement pour les produits industriels, ou le lieu de culture, d'extraction ou de récolte pour les produits naturels. Pour les produits naturels transformés, il faut ajouter la condition que minimum 8% du poids total de la recette sont d'origine Française)
  • de 50 % à 100% du prix de revient unitaire de ce produit sont acquis en France (c'est-à-dire le total des charges supportées par une entreprise pour la production d’un bien ou d’un service, rapporté à la quantité de biens ou de services produits, autrement dit : ce prix est celui du produit une fois sa production achevée).

L’objectif du label OFG est de valoriser les savoir-faire industriels et artisanaux français, faire connaître les entreprises produisant sur le territoire, et développer voire faire revenir les filières productives dans le pays.

Les labels protégeants les animaux

One Voice

Logo du label One Voice

L'association One Voice a été créé en en 1995 afin de militer pour la défense des animaux et de la nature. Elle agit en France et dans le monde pour le respect de la vie sous toutes ses formes et dénonce l'exploitation animale et ses conséquences pour la planète et pour les humains. One Voice développe des campagnes de lobbying et de sensibilisation en s'appuyant notamment sur le travail d'investigation de ses enquêteurs et des rapports d'experts. Elle travaille avec des ONG internationales, des sanctuaires et des refuges partout dans le monde.

L’engagement des entreprises se fait sur la marque complète. Les matières premières et les produits ne sont pas testés sur animaux et ne sont commercialisés dans un pays qui requière ces tests. Ainsi, aucune entreprise commercialisant des produits en Chine (où les tests sur animaux sont obligatoires) ne sera éligible.

Vegan

Exemples de labels Vegan

La certification de produits véganes indique que ces derniers ne contiennent aucune matière première d'origine animale, et qu'aucun animal n'a souffert dans la création des produits. Cela implique également que ces produits n'aient pas été testés sur les animaux.

La certification des produits véganes est un service proposé par des organismes associatifs. Il existe actuellement une vingtaine d'agences officielles de certification végane dans le monde. Ces organismes représentent les seuls experts crédibles en position de statuer sur la conformité des produits. En cela ils sont considérés comme « officiels », indépendants et reconnus par la communauté.

Attention toutefois car actuellement, la certification végane n’est ni obligatoire, ni encadrée par la loi. Par conséquent les entreprises ont le droit de communiquer, d’exploiter et de créer leur propre pictogramme « vegan » pour leurs produits. Les pictogrammes affiché à côté peuvent donc vous aider à reconnaître les logos officiels.

Une-mail qui vient d'être envoyé !
Validez votre inscription en cliquant sur le lien qu'il contient.
Une erreur est survenue. Merci de réessayer.
Arrêt de la Pilule, comment j'ai arrêté ?
Où acheter des vêtements éthiques ?