12 Bienfaits du Miel pour la santé

Aujourd’hui, je vais vous parler du nectar sacré des abeilles : le miel, et de tous ses bénéfices pour la santé ! Je vais donc vous parler d’apithérapie, ou pourquoi pas… d’happy-thérapie ?

Je commence donc une nouvelle série d’articles sur le miel et ses bienfaits ! Pour celles et ceux qui ne le savent pas, j’ai une grande passion pour le miel, autant pour son goût que pour ses nombreuses vertus. C’est vraiment un ingrédient formidable, et surtout, c’est le fruit du travail de fabuleux petits insectes, essentiels à notre vie : les abeilles !

L'apithérapie consiste à guérir de nombreux maux grâce aux bienfaits du miel et de ses produits dérivés. On commence aujourd’hui par les bienfaits du miel sur la santé, et vous allez voir qu’il y a pas mal de bénéfices insoupçonnés !

Le miel, un antibiotique naturel

Le miel est reconnu pour avoir un fort pouvoir antiseptique avec des vertus antibactériennes qui empêchent les bactéries de se fixer et de proliférer. C’est tout simplement un antibiotique naturel ! Riche en nutriments, vitamines, en minéraux et en enzymes, le miel renforce le système immunitaire. C’est aussi un remède naturel efficace pour lutter contre certaines maladies ou certains maux, comme le rhume, la toux, ou le mal de gorge. Enfin, il aide également le corps à combattre de plus gros maux comme la grippe par exemple.

Pot de miel et cire d'abeille
Photo de Danika Perkinson sur Unsplash

Idéal pour protéger la gorge

Le miel est bien évidemment connu pour apaiser les irritations liées à la toux. Qu’il soit pur ou mélangé dans un grog, le miel vient déposer une paroi protectrice dans la gorge et soulage les douleurs et irritations.

Cicatrise et soulage les problèmes de peau

Grâce à ses propriétés antibactériennes et régénérantes, le miel peut aider à soulager et traiter diverses plaies cutanées : les égratignures, les coupures ou les brûlures. Il contient une enzyme qui libère une petite quantité de peroxyde d’hydrogène qui permet de nettoyer la plaie et de la désinfecter, tout en aidant à cicatriser.

Les enfants vont adorer ce type de remèdes pour soigner leurs bobos parce qu’il ne pique pas et qu’il sent bon. Et puis, c’est plus fun de s’appliquer du miel sur la peau que de l’alcool ou de l’eau oxygénée...

Enfin, le miel aide aussi pour les problèmes de peau comme l’herpès, l'eczéma ou le psoriasis.

Petit bol de miel sur fond bleu
Photo de Lindsay Moe sur Unsplash

Le miel, un allié contre les allergies au pollen

Le miel agit comme un vaccin naturel car il contient naturellement de petites quantités de pollen. Le pollen étant présent en très faible quantité, le système immunitaire prend rapidement le dessus et le détruit, tout en renforçant son immunité contre lui !Il est recommandé de consommer du miel produit localement, qui sera fait à base de fleurs de votre régions auxquelles vous pouvez être plus sensible.De plus, grâce à ses propriétés anti-inflammatoires, le miel permet de réduire les symptômes allergiques et soulage les désagréments de l’allergie.

Fleurs blanches avec du pollen
Photo de Katie Burnett sur Unsplash

Bon pour le cholestérol

Le miel est aussi très bon pour le cholestérol : après une étude scientifique, il a été prouvé que consommer 75 ml de miel naturel tous les jours faisait diminuer le taux de mauvais cholestérol et augmenter celui du bon cholestérol.Il ne faut plus se priver !

Fini la gueule de bois !

Vous ne le saviez probablement pas, mais pour les lendemains de cuite, le miel est votre meilleur ami !

Il aide votre foie à accélérer le processus d’oxydation de l’alcool, ce qui permet d’évacuer les toxines de votre organisme plus rapidement.  Le mal de tête associé au lendemain de cuite est causé par l’incapacité du foie à traiter toutes les toxines présentes dans les boissons alcoolisées que vous avez ingéré, alors le miel lui donne un petit coup de boost. Une à deux cuillères de miel avant de se coucher et le tour est joué !

Deux bières qui trinquent
Photo de Wil Stewart sur Unsplash

Un coup de pouce pour aider à s’endormir

Miel dans une tasse de grog chaud
Photo de Sarah Gualtieri sur Unsplash

Le miel possède aussi des propriétés calmantes et anti-insomnie : il participe à la libération d’insuline dans l’organisme, et stimule un acide aminé naturellement présent dans notre corps : le tryptophane, qui a pour particularité de favoriser le sommeil.Comme la chaleur augmente l’effet du tryptophane, si vous souffrez d’insomnie, n’hésitez pas à boire une boisson chaude avec du miel une heure avant de vous coucher et vous devriez en ressentir les effets.Vous pouvez mélanger le miel à une infusion de camomille, ou à votre lait d’or (une boisson ayurvédique à base de curcuma, de miel, de lait d’amande et de poivre) pour soulager les inflammations et apaiser le corps afin de passer une bonne nuit de repos.

Un puissant anti-inflammatoire

Le miel est également un anti-inflammatoire naturel : que vous souffriez de toux, d’une tendinite ou d’une maladie inflammatoire comme la gastro-entérite par exemple, le miel est l’un des meilleurs médicaments naturels que vous pourrez trouver.

Soulage les problèmes digestifs

Plusieurs recherches ont démontré que le miel pouvait aider à réduire les symptômes associés au reflux gastrique ainsi que favoriser la guérison de l’œsophage. Lorsque vous ingérez du miel, il va tapisser l’œsophage, ce qui soulagera l’inflammation ou les lésions, et au final permet de réduire les symptômes de reflux.

Consommer du miel régulièrement permet également d’éviter les problèmes d’indigestion, de constipation ainsi que les douleurs gastriques.

Aide à guérir aphtes et gingivites

Miel dans une tasse d'eau chaude avec du citron
Photo de Heather Barnes sur Unsplash

Le miel étant une substance antimicrobienne efficace, il peut aider à lutter contre la gingivite ou les aphtes, même s’il contient du sucre.

Un petit bain de bouche à base de miel et de citron (lui aussi ayant des propriétés antibiotiques naturelles) devraient vous aider à venir à bout de ces problèmes buccaux.

Des propriétés antioxydantes

Le miel est aussi connu pour sa teneurs en antioxydants. Même si son pouvoir antioxydant est en général assez faible, surtout comparé aux fruits et légumes, il contribue à lutter contre les radicaux libres et aide le corps et ses cellules à se renouveler.

Aide à lutter contre le cancer

Le miel aurait également des propriétés anti-cancérogène. Il ne va bien entendu pas détruire un cancer tout seul, mais le miel peut aider votre corps à combattre la prolifération de tumeurs existantes.

J’ai découvert en faisant mes recherches que le cancer se nourrit de sucre ; cependant, le miel ne possède pas les mêmes propriétés que le sucre de table. Le miel contient des antioxydants de la famille des flavonoïdes qui lui confèrent des propriétés anti-métastatiques qui neutralisent les radicaux libres du corps et peuvent lutter contre les tumeurs et le cancer, mais prévient aussi l'apparition des maladies cardiovasculaires, de certaines maladies neuro-dégénératives.

Cela reste des informations à ne pas prendre au pied de la lettre, et il faut bien se renseigner et en parler à son médecin, mais il a été prouvé que la consommation de miel permettrait de prévenir certains cancers mais aussi de ralentir leur apparition et d'éviter la prolifération des cellules cancéreuses. Donc ça ne coûte pas grand chose d’en consommer en parallèle d’un traitement, si bien sûr votre médecin ne vous le déconseille pas !

Quelques précautions et rappels diététiques

Un dernier point positif que je souhaite rappeler d’un point de vue nutritionnel : c’est que le miel est moins calorique que le sucre de table mais possède un pouvoir sucrant 30% à 40% supérieur au sucre traditionnel.

Attention toutefois, le miel, ça reste 80% de sucre (1 cuillère à soupe de miel, c’est de 2 morceaux de sucre) - il faut donc le consommer avec modération.

Une autre précaution à garder en tête : ne faites pas trop chauffer le miel, car cela altère ses propriétés médicinales.

Enfin, l’Agence nationale de sécurité sanitaire recommande de ne pas donner de miel à des enfants de moins d’un an car il peut causer des problèmes de santé car leurs systèmes immunitaire et digestif sont encore en développement.

Du miel avec des épices et du citron
Photo de Heather Barnes sur Unsplash

Quelques petites idées de recettes

Tout d’abord, le miel et le citron sont de bons copains ! Mélangez-les dans de l’eau chaude/tiède, à jeun au réveil, pour booster votre système digestif et ses défenses immunitaires !

Le miel se marie également très bien avec plusieurs épices comme la cannelle, le curcuma ou le gingembre. Renseignez vous sur les différentes propriétés de ces épices, et de bien d’autres, car selon vos besoins, chacune peut vous apporter quelque chose !

Le miel au curcuma, appelé aussi miel d’or, est un remède utilisé en médecine ayurvédique, consommé depuis la nuit des temps en Asie. Ce mélange est un formidable anti-inflammatoire et analgésique, permettant de lutter contre tout type de douleur, principalement les douleurs liées aux rhumatismes, arthrite, arthrose, ostéoporose mais aussi pour lutter contre les affections digestives, hépatiques et virales. Ce mélange est aussi un super antioxydant, car le curcuma au miel permet de lutter contre l’action des radicaux libres et donc de lutter contre les maladies liées au vieillissement prématuré des cellules comme le cancer, ou encore Alzheimer.

Il est conseillé d’ajouter un peu de poivre pour augmenter l’efficacité du curcuma. Voici une idée des proportions :

  • 100 g de miel
  • 10 g de curcuma en poudre (une bonne cuillère à soupe)
  • Facultatif : 0.1 g à 0.5 g de grains de poivre noir

Le miel à la cannelle est un remède naturel utilisé en médecine traditionnelle depuis toujours. Il accélère le métabolisme, brûle les sucres, mais fait aussi diminuer le stress et l’anxiété grâce à ses effets calmants et décontractants.

La cannelle permet aussi de réduire la glycémie et le cholestérol dans le sang. Mêlée au miel, elle permet de booster vos défenses immunitaires.

Ces deux ingrédients sont reconnus comme d’incroyables antibiotiques naturels, mais ont aussi des vertus anti-inflammatoires et antioxydantes, qui permettent de soulager, et même de traiter à long terme les douleurs liées aux rhumatismes, arthrose, arthrite, et autres maladies dégénératives. Pour les quantités, c’est en général 1 cuillère à soupe de cannelle pour 2 cuillères à soupe de miel. Vous pouvez ajouter un peu plus de miel si la consistance est trop épaisse, mais pas trop non plus, le miel à la cannelle doit être assez épais.

Il y a bien entendu plein d’autres épices, avec chacune de nombreuses vertus. Renseignez-vous sur celles qui vous correspondent le plus !

Vous aimez ? Partagez-le !
Bien choisir sa crème solaire, je vous dit tout !
Green Friday : on boycott le Black Friday ?