Marques de pharmacie, pouvons-nous avoir confiance ?

Attention, ce n’est pas parce qu’un produit est vendu en pharmacie qu’il est forcément bon pour votre santé… Aujourd’hui, j’analyse pour vous des marques comme Avène ou la Roche Posay, qui nous mentent depuis des années !

Comme beaucoup d’entre vous à mon avis, j’ai longtemps fait partie de ces personnes qui pensent que “pharmacie = santé”; et donc que tous les produits vendus dans ces points de vente ne peuvent être que bon pour nous, ne nous apporter que des bonnes choses.

Ce n’est malheureusement pas la réalité… Nous vivons dans un monde dicté par l’argent et le marketing, et certaines marques n’ont aucun scrupules à se faire de l’argent sur notre dos, au détriment de notre santé.

Même si de plus en plus de marques de cosmétiques bio (aux produits bien composés) commencent à être vendues en pharmacie et parapharmacie, nous pouvons encore trouver de nombreux produits plus “traditionnels”. J’ai analysé pour vous quelques unes des marques les plus répandues, et vous n’allez pas être déçus !

Le message que ces marques véhiculent

Bien entendu, quand une marque choisit d’être distribuée en pharmacie, ce n’est pas une décision anodine. L’univers médical des pharmacies et parapharmacies a beaucoup de connotations autour de la santé et apporte quelque chose de rassurant. La pharmacie est le seul lieu où nous pouvons nous procurer des médicaments, ces produits qui nous soignent et qui “ne veulent que notre bien”…

Il est alors très facile de se dire que tous les produits vendus à cet endroit auront le même objectif. De nombreuses marques jouent d’ailleurs la carte de la santé et du “médicament” en se considérant “cosmétique paramédical”, des cosmétiques qui n’ont pas simplement un objectif de beauté, mais aussi de santé. C’est le positionnement de plusieurs marques qui utilisent souvent des termes comme “laboratoire dermatologique”, des mots à connotation médicale pour tromper les consommateurs.

Alors même si oui, il y a bien un objectif de santé à la base de certaines marques, avec des molécules ou ingrédients spécifiques pour soigner des mots cutanés, ou encore des produits recommandés par des dermatologues, vous allez voir que la grande majorité de ces produits ne sont pourtant pas exempts de certains ingrédients toxiques, polluants et controversés...

Pharmacien tenant des médicaments
Photo de Kendal sur Unsplash

La réalité des compositions

Pour vous j’ai analysé 4 des marques les plus populaires en pharmacie et parapharmacie : Avène, La Roche Posay, Uriage et Bioderma. J’ai fait une petite sélection des produits les plus populaires avec une comparaison similaire : un produit visage, un produit corps, et un produit solaire. Voici ce que ça donne :

Avène

Crème réparatrice Cicalfate

  • AVENE THERMAL SPRING WATER (AVENE AQUA). CAPRYLIC/CAPRIC TRIGLYCERIDE. MINERAL OIL (PARAFFINUM LIQUIDUM). HYDROGENATED VEGETABLE OIL. GLYCERIN. ZINC OXIDE. PROPYLENE GLYCOL. POLYGLYCERYL-2 SESQUIISOSTEARATE. PEG-22/DODECYL GLYCOL COPOLYMER. ALUMINUM SUCROSE OCTASULFATE. ALUMINUM STEARATE. BEESWAX (CERA ALBA). COPPER SULFATE. MAGNESIUM STEARATE. MAGNESIUM SULFATE. MICROCRYSTALLINE WAX (CERA MICROCRISTALLINA). WATER (AQUA). ZINC SULFATE.
  • Bien que la composition de ce produit commence par de l’eau thermale, on retrouve dès le 3ème ingrédient de la paraffine, autrement dit une huile minérale issue du pétrole. Puis un peu plus loin on retrouve également des PEG, des composés éthoxylés proches du plastiques, des ingrédients polluants et potentiellement cancérigène.

Cold Cream

  • Paraffinum Liquidum, Avene Aqua, Cera Alba, Glyceryl Stearate, Cetyl Alcohol, C20-40 Pareth-10, Cetyl Phosphate, Parfum (Fragrance), Methylparaben, Sodium Hydroxide, Triethanolamine.
  • Ce produit est pour moi une aberration : il y a peu d’ingrédients, mais près de la moitié sont mauvais… On commence avec de la paraffine, donc du pétrole en premier ingrédient; cela signifie que c’est l’ingrédient en plus grande quantité dans le produit. Puis après l’eau thermale, la cire d’abeille et 2 ingrédients neutres, on retrouve un composé éthoxylé d’origine synthétique, polluant et potentiellement cancérigène. On retrouve ensuite des parabènes, ces conservateurs qui perturbent nos hormones, et on termine avec du triethanolamine, un ingrédient polluant et toxique, réglementé car dangereux pour notre santé.

Spray Solaire SPF 30

  • AVENE THERMAL SPRING WATER (AVENE AQUA). C12-15 ALKYL BENZOATE. DICAPRYLYL CARBONATE. GLYCERIN. WATER (AQUA). METHYLENE BIS-BENZOTRIAZOLYL TETRAMETHYLBUTYLPHENOL [NANO]. BIS ETHYLHEXYLOXYPHENOL METHOXYPHENYL TRIAZINE. DIETHYLHEXYL BUTAMIDO TRIAZONE. DIISOPROPYL ADIPATE. BUTYL METHOXYDIBENZOYLMETHANE. CETEARYL ISONONANOATE. LAURYL GLUCOSIDE. POLYGLYCERYL-2 DIPOLYHYDROXYSTEARATE. BENZOIC ACID. CAPRYLIC/CAPRIC TRIGLYCERIDE. CAPRYLYL GLYCOL. CITRIC ACID. DECYL GLUCOSIDE. DISODIUM EDTA. FRAGRANCE (PARFUM). GLYCERYL BEHENATE. GLYCERYL DIBEHENATE. HYDROGENATED PALM GLYCERIDES. HYDROGENATED PALM KERNEL GLYCERIDES. POLYACRYLATE-13. POLYISOBUTENE. POLYSORBATE 20. PROPYLENE GLYCOL. SORBITAN ISOSTEARATE. TOCOPHEROL. TOCOPHERYL GLUCOSIDE. TRIBEHENIN. XANTHAN GUM.
  • Cette crème solaire contient 5 filtres solaires chimiques, toxiques et potentiellement cancérigènes. De plus, on retrouve différentes huiles minérales, issues du pétrole, et on termine avec des PEG, ingrédients polluants et potentiellement cancérigènes...

La Roche Posay

Lait hydratant Lipikar

  • AQUA/WATER, BUTYROSPERMUM PARKII BUTTER/SHEA BUTTER, GLYCERIN, PARAFFINUM LIQUIDUM/MINERAL OIL, OCTYLDODECANOL, PEG-30 STEARATE, GLYCERYL STEARATE, NIACINAMIDE, DIMETHICONE, CETYL ALCOHOL, CETYL ACETATE, SODIUM BENZOATE, PHENOXYETHANOL, STEARETH-10, ACETYLATED LANOLIN ALCOHOL, CAPRYLOYL GLYCINE, ACRYLATES/C10-30 ALKYL ACRYLATE CROSSPOLYMER, BISABOLOL, TETRASODIUM EDTA, PARFUM/FRAGRANCE.
  • Dès le 4ème ingrédient on retrouve de la paraffine, suivie peu de temps après par des PEG et Steareth-10, des composés polluants et éthoxylés. Il y a également du diméticone, un silicones polluant et comédogène. On retrouve aussi de l’EDTA, un ingrédient polluant, un polymère synthétique, c’est-à-dire du plastique (polluant également et pas le meilleur ami de notre peau), et enfin notre cher ami le phénoxyéthanol, ce perturbateur endocrinien controversé devenu si célèbre !

Crème visage riche Hydréane

  • AQUA / WATER, GLYCERIN, CETEARYL ALCOHOL, ISOHEXADECANE, GLYCERYL STEARATE, CYCLOHEXASILOXANE, CAPRYLIC/CAPRIC/SUCCINIC TRIGLYCERIDE, PETROLATUM, BUTYROSPERMUM PARKII BUTTER / SHEA BUTTER, PEG-100 STEARATE, GLYCINE SOJA OIL / SOYBEAN OIL, CETEARETH-20, CAPRYLYL GLYCOL, CITRIC ACID, POLYPHOSPHORYLCHOLINE GLYCOL ACRYLATE, TOCOPHEROL, CHLORHEXIDINE DIGLUCONATE, PARFUM / FRAGRANCE.
  • Voici une crème pour le visage tout ce qu’il y a de plus classique avec du pétrole, des silicones, des PEG et Ceteareth-20, et enfin du phenoxyethanol...

Lait solaire visage Anthelios SPF50

  • AQUA, ALCOOL DÉNATURÉ, SÉBACATE DE DIISOPROPYLE, SILICE, MYRISTAT D'ISOPROPYLE, SALICYLATE D'ÉTHYLHEXYLE, ÉTHYLHEXYL TRIAZONE, BIS-ÉTHYLHEXYLOCYPHÉNOL MÉTHOXYPHÉNYL TRIAZINE, BUTYL MÉTHOXYBENZOYLMÉTHANE, GLYCÉRINE, COPOLYOLMÉTHACRYLATE D'ALKYLE C12-22/HYDROXYÉTHYLACRYLATE, PROPANEDIOL, TRISILOXANE DROMETRIZOLA, PERLITE, TOCOPHÉROL, TRIGLYCÉRIDE CAPRYLIQUE/CAPRIQUE, CROSPOLIACRYLATES/ACRYLATE D'ALKYLACRYLATE DE MÉROU C10-30, CAPRYLYL GLYCOL, HYDROXYÉTHYLCELLULOSE, ACIDE TÉRÉPHTALYLIDÈNE DIALCHAMPHONIQUE, TRIÉTHANOLAMINE, DISUCCINATE ÉTHYLÈNEDIAMINE TRISODIUM.
  • Tout comme la crème solaire précédente, nous retrouvons des filtres UV chimiques, mais également des silicones, des huiles minérales et autres agents polluants.

Uriage

Cold cream

  • Uriage thermal spring water, paraffinum liquidum (mineral oil), aqua (water), hexyldecyl stearate, cera alba (beeswax), glycerin, polyglyceryl-3 polyricinoleate, sorbitan isostearate, dimethicone, cetyl palmitate, cera microcristallina (microcrystalline wax), magnesium sulfate, magnesium stearate, phenoxyethanol, paraffin, diazolidinyl urea
  • Bien que l’on retrouve dans ce produit diverses huiles minérales et autres silicones et PEG, il y a également un ingrédient un peu moins commun : du diazolidinyl urea. C’est un conservateur controversé qui est un libérateur de formaldéhyde, un ingrédient toxique et potentiellement cancérigène.

Crème lavante

  • AQUA (WATER, EAU) - MAGNESIUM LAURETH SULFATE - DECYL GLUCOSIDE – GLYCERIN - COCAMIDOPROPYL BETAINE - PARFUM (FRAGRANCE) - STYRENE/ACRYLATES COPOLYMER - SODIUM CHLORIDE - PEG-120 METHYL GLUCOSE DIOLEATE - DMDM HYDANTOIN - CITRIC ACID - SHOREA STENOPTERA SEED BUTTER.
  • Cette crème lavante contient un laureth sulfate, qui est un tensioactif fortement irritant et dès la seconde position (pas l’idéal pour un gel douche dédié aux peaux sensibles et délicates…). On retrouve également des polymères et PEG, des ingrédients plastiques polluants. Et enfin, ce produit contient du DMDM Hydantoin, encore une fois un libérateur de formaldéhyde, un ingrédient toxique et qui augmente les risques de cancer.

Spray solaire Bariésun SPF 50+

  • AQUA (WATER,EAU) - DIETHYLAMINO HYDROXYBENZOYL HEXYL BENZOATE - ETHYLHEXYL METHOXYCINNAMATE - ETHYLHEXYL TRIAZONE - ISODECYL NEOPENTANOATE - DICAPRYLYL CARBONATE - ETHYLHEXYL SALICYLATE - BIS-ETHYLHEXYLOXYPHENOL METHOXYPHENYL TRIAZINE - GLYCERIN - TRIACONTANYL PVP - DECYL GLUCOSIDE - DIMETHICONE - C20-22 ALKYL PHOSPHATE - BUTYLENE GLYCOL - PHENOXYETHANOL - C20-22 ALCOHOLS - GLUCOSE - CHLORPHENESIN - PARFUM (FRAGRANCE) - XANTHAN GUM - HYDROGENATED POLYDECENE - o-CYMEN-5-OL - TOCOPHERYL ACETATE - TREHALOSE - SODIUM HYDROXIDE - PROPYLENE GLYCOL - ASCORBYL TETRAISOPALMITATE - BHT – CI 75470 (CARMINE) - CITRIC ACID - TOCOPHEROL - SODIUM CITRATE - POLYQUATERNIUM-51
  • Cette crème solaire contient elle aussi des filtres UV chimiques, toxiques et certains perturbateurs endocrinien comme le BHT ou encore le phenoxyetanol. Il y a également des silicones et des polyquaternium, des polymères synthériques et toxiques. Enfin, nous retrouvons également du chlorphenesin, un autre conservateur toxique.

Bioderma

Soin hydratant visage concentré Sébium - mat control

  • AQUA/WATER/EAU, GLYCERIN, CYCLOPENTASILOXANE, METHYL METHACRYLATE CROSSPOLYMER, CYCLOHEXASILOXANE, DIPROPYLENE GLYCOL, POLYMETHYLSILSESQUIOXANE, PEG-10 DIMETHICONE, HDI/TRIMETHYLOL HEXYLLACTONE CROSSPOLYMER, BUTYLENE GLYCOL, SODIUM CHLORIDE, VINYL DIMETHICONE/METHICONE SILSESQUIOXANE CROSSPOLYMER, C30-45 ALKYL CETEARYL DIMETHICONE CROSSPOLYMER, ZINC GLUCONATE, DISODIUM EDTA, SALICYLIC ACID, MANNITOL, XYLITOL, RHAMNOSE, XANTHAN GUM, SODIUM HYDROXIDE, DODECYL GALLATE, PYRIDOXINE HCL, FOMES OFFICINALIS (MUSHROOM) EXTRACT, PEG-40 HYDROGENATED CASTOR OIL, PHENOXYETHANOL, FRAGRANCE (PARFUM).
  • Cette crème pour le visage contient dès le 3ème ingrédient du cyclopentasiloxane, un silicone potentiellement perturbateur endocrinien. Mais également divers polymères et silicones, et de l’EDTA, tous polluants et potentiellement toxiques. Enfin, nous retrouvons du phénoxyéthanol, ce conservateur controversé et potentiellement perturbateur endocrinien.

Crème nourrissante Atoderme

  • AQUA/WATER/EAU, PARAFFINUM LIQUIDUM / MINERAL OIL / HUILE MINERALE, GLYCERIN, CETEARYL ISONONANOATE, GLYCERYL STEARATE, PEG-100 STEARATE, MYRETH-3 MYRISTATE, STEARETH-21, CYCLOPENTASILOXANE, PENTYLENE GLYCOL, CYCLOHEXASILOXANE, ACRYLATES/C10-30 ALKYL ACRYLATE CROSSPOLYMER, CAPRYLYL GLYCOL, CETYL ALCOHOL, DISODIUM EDTA, PALMITIC ACID, STEARIC ACID, XYLITOL, MANNITOL, RHAMNOSE, SODIUM HYDROXIDE, SODIUM DEHYDROACETATE, XYLITYLGLUCOSIDE, ANHYDROXYLITOL, NIACINAMIDE, GLUCOSE, FRUCTOOLIGOSACCHARIDES, CAPRYLIC/CAPRIC TRIGLYCERIDE, LAMINARIA OCHROLEUCA EXTRACT.
  • Cette crème pour peaux sensibles contient une ribambelle d’ingrédients qui ne sont pas des plus amicaux. Bien entendu les huiles minérales se retrouvent dès la seconde position, suivies de près par des PEG, de l’EDTA et autres composés éthoxylés. Nous retrouvons également du cyclomethicone, un silicone & perturbateur endocrinien, du propylparaben, du butylparaben, et du phenoxyethanol, des conservateurs controversés et perturbateurs endocriniens.

Crème solaire Max SPF 50 Photoderm

  • WATER (AQUA), DICAPRYLYL CARBONATE, OCTOCRYLENE, METHYLENE BIS-BENZOTRIAZOLYL TETRAMETHYLBUTYLPHENOL, BUTYL METHOXYDIBENZOYLMETHANE, CYCLOMETHICONE, ALCOHOL DENAT., C20-22 ALKYL PHOSPHATE, BIS-ETHYLHEXYLOXYPHENOL METHOXYPHENYL TRIAZINE, PTFE, C20-22 ALCOHOLS, TOCOPHERYL ACETATE, ECTOIN, MANNITOL, XYLITOL, RHAMNOSE, FRUCTOOLIGOSACCHARIDES, LAMINARIA OCHROLEUCA EXTRACT, DECYL GLUCOSIDE, AMMONIUM ACRYLOYLDIMETHYLTAURATE/VP COPOLYMER, XANTHAN GUM, DISODIUM EDTA, SODIUM HYDROXIDE, PROPYLENE GLYCOL, CITRIC ACID, CAPRYLIC/CAPRIC TRIGLYCERIDE, PHENOXYETHANOL, METHYLPARABEN, PROPYLPARABEN, ETHYLPARABEN
  • Cette crème solaire contient elle aussi divers filtres UV chimiques et perturbateurs endocrinien, mais aussi du cyclopentasiloxane, un silicone qui est potentiellement perturbateur endocrinien, des PEG, silicones et EDTA, tous aussi polluants les uns que les autres, mais aussi du phenoxyethanol et du chlorphenesin, des conservateurs polémiques et perturbateurs endocriniens.

De plus chez Bioderma, je dois avouer qu’ils font fort niveau marketing : après le  SPF 40, 50 et 50+, ils proposent même des crèmes solaires avec un indice SPF 100… c’est vraiment ridicule !

Flacon médicinales en verre
Photo by National Cancer Institute on Unsplash

Après cette analyse, je dois avouer être un peu choquée de la composition de certains produits. Même si je m’attendais à retrouver du pétrole ou des PEG dans la majorité de ces produits, certains conservateurs sont hautement toxiques et plusieurs de ces produits contiennent des ingrédients potentiellement cancérigènes ou perturbateurs endocriniens.

Je trouve cela très dommage que des marques communiquant sur la santé ne fassent pas plus attention à ce qu’ils mettent dans leurs produits.

Bien entendu, toutes les marques de pharmacies ne sont pas comme cela, certaines sont proches de compositions bio, d’autres sont même certifiées, mais je souhaitais quand même vous alerter sur certaines des marques les plus populaires, qui ne sont pas forcément ce que l’on croit (jusqu’à ce qu’on analyse leurs compositions…). On retrouvera toujours certaines exceptions dans les gammes, un ou deux produits sans ingrédients toxiques, malheureusement, cela ne permet pas de rattraper les dégâts causés par les autres produits de la marque.

Il n’est pas possible pour moi d’analyser pour vous tous les produits de toutes les marques, mais cet article a principalement pour but de vous alerter, et de vous prévenir de ne pas avoir une confiance aveugle en une marque, même si elle vous est recommandée par un professionnel de santé… Pensez toujours à regarder les compositions, faites vous votre propre opinion et choisissez vos produits en toute connaissance de cause !

Vous aimez ? Partagez-le !
Mon opinion sur les marques bio vendues par les grands groupes
Gommage visage Bio, ma recette simple et efficace !